En quoi consiste le scellement des sillons ?

Des infections très diverses peuvent s’emparer des dents et induire la nécessité de traitements adaptés rapidement. En effet, les caries, le tartre, les plaques dentaires ou le déchaussement des dents arrivent fréquemment et sont autant douloureux qu’il est indispensable de les traiter sans tarder. La prophylaxie dentaire fait partie de ces traitements. Globalement, la prophylaxie dentaire est un ensemble de méthodes de nettoyage qui permet d’empêcher la survenue de certaines maladies. Elle regroupe plusieurs traitements qui favorisent le maintien des résultats de soins dentaires et préservent la santé bucco-dentaire du patient. Le scellement des sillons est très souvent préconisé chez l’enfant ou l’adolescent afin de prévenir l’apparition de caries. En effet, les sillons sont très exposés aux attaques bactériennes, surtout lorsqu’ils sont profonds ou étroits car la brosse ne peut les atteindre parfaitement lors du brossage. Malheureusement, lorsque la carie est installée et si le brossage est mal effectué, la carie va se développer et peut causer d’autres infections dans certains cas.

Lorsque la carie se forme, elle détruit l’émail de la dent et la déminéralise. Le scellement des sillons de la dent est une méthode de prophylaxie dentaire qui évite à la dent de se carier. Cette méthode est peu coûteuse, rapide et très efficace puisqu’elle rend le sillon inaccessible pour les débris alimentaires et donc pour les bactéries. Le dentiste ne creuse pas la dent, il la bouche simplement. C’est une méthode non invasive et non douloureuse. Généralement, elle est réalisée sur les molaires qui sont constituées de sillons profonds et sur des patients jeunes. Le scellement des sillons remplace fréquemment la détartrage qui ne suffit pas en lui-même à protéger la dent contre la carie et le déchaussement. Et dans la mesure où 80% des caries démarrent dans ces sillons, le scellement des sillons s’avèrent être une solution très séduisante en matière de prophylaxie dentaire.

Dans quels cas ce traitement est-il indiqué ?

Dans la plupart des cas, le scellement des sillons est indiqué sur des patients de moins de 14 ans et dont les sillons des molaires sont jugés comme suffisamment profonds pour provoquer la carie. En d’autres termes, certaines dents chez certains patients sont plus susceptibles de développer des caries que d’autres, en raison de la morphologie de la dent ! Véritable moyen de prévention par protection mécanique, le scellement des sillons est réalisé avant même que la carie ne se forme. Aussi, ce traitement prophylactique est préconisé chez les patients qui ont déjà reçu des traitements sur des dents carieuses, ceux qui présentent un RCI élevé, ceux qui ont été soignés en moyenne deux fois en 3 ans pour des caries, ou qui ont plus de 10 dents soignées. Globalement, les patients pour qui ce traitement est prescrit ont entre 6 ans et 15 ans et présentent un RCI (Risque Carieux Individuel) élevé.

Parmi les méthodes de prophylaxie dentaire, le scellement des sillons est une méthode à la fois préventive et curative complètement indolore. Il est possible d’avoir recours à cette méthode dès l’âge de 6 ans car il s’agit de l’âge auquel la première molaire définitive se forme. Par la suite, à 12 ans, lors de la formation de la deuxième molaire définitive, le dentiste peut se pencher sur le scellement des sillons de cette nouvelle dent. Bien entendu, les adultes peuvent aussi bénéficier de ce traitement si le praticien estime que le risque carieux et infectieux est élevé. Seul le dentiste peut évaluer le RCI et juger de la nécessité du traitement de prophylaxie dentaire.

Comment se déroule un scellement des sillons ?

Le scellement des sillons est un traitement rapide et facile à réaliser qui ne nécessite aucune anesthésie. Il s’agit alors pour le chirurgien-dentiste de couler une résine fluide dans les sillons de la dent. Bien entendu, le dentiste doit au préalable effectuer un premier bilan dentaire de son patient pour évaluer le risque carieux. Dans certains cas, un bilan radiologique peut être demandé au patient. Ensuite, lors d’une autre consultation, la dent est préparée, nettoyée pour éliminer la plaque dentaire, puis isolée. L’émail est traité de manière chimique afin d’augmenter la tenue du ciment. La dent concernée par le scellement des sillons reçoit alors le traitement, qui consiste en l’application en premier lieu d’un gel d’adhérence, suivi de la résine fluide, coulée dans les sillons et polymérisée à l’aide d’une petite lampe, à la suite de quoi le dentiste polit le produit pour obtenir un rendu net. De plus, comme le produit utilisé pour le scellement des sillons est de la même couleur que la dent, le résultat obtenu est discret et homogène.

La durée de la pose du ciment de scellement est de 5 minutes maximum et se réalise en une seule séance. Une fois la résine fixée, le patient doit effectuer des consultations de suivi tous les 6 mois pour s’assurer que le traitement prophylactique ne bouge pas, ne se décolle pas et possède une efficacité optimale. Ce traitement dentaire dure des années et protège efficacement les molaires contre les caries et les attaques bactériennes.

Conseils et recommandations post traitement

La résine posée agit de la même façon qu’un vernis protecteur. L’action protectrice de la résine n’est pas éternelle et ne doit pas dispenser le patient de deux visites annuelles chez le dentiste après le traitement pour contrôler le bon état du ciment. De plus, le patient doit garder à l’esprit que le scellement des sillons, pratique protectrice et curatrice de prophylaxie dentaire, ne dispense pas d’une bonne hygiène buccale. Alors, même avec les sillons fermés, le patient doit veiller à un brossage rigoureux, deux fois par jour minimum à raison de deux minutes minimum à chaque fois.

Afin de protéger ses dents, le patient peut utiliser un dentifrice fluoré car ce dernier ralentit l’usure de l’émail et le renforce tout en permettant une légère reminéralisation de la dent. Le brossage étant essentiel, l’utilisation du fil dentaire peut venir compléter l’hygiène buccale du patient, de même que des brossettes interdentaires. La diminution d’aliments fortement sucrés sera aussi préconisée afin de protéger la dentition à la suite du traitement. Le patient doit également respecter ses deux rendez-vous annuels avec le dentiste pour contrôler le scellement et évaluer l’état général de sa dentition.