L’usure dentaire : symptômes, causes et traitements



L'émail, qui est le revêtement dur et protecteur entourant vos dents, est la première défense de celles-ci contre les nombreux produits chimiques auxquels elles sont exposées par les aliments et les liquides organiques. Par conséquent, son usure peut être problématique et doit être prise au sérieux.

L'usure dentaire peut prendre plusieurs formes, qui peuvent toutes causer de la sensibilité,  de l'inconfort. Elle peut également être le symptôme d’une affection plus importante. 

Si l’émail dentaire ne peut pas repousser, il est néanmoins possible de prendre des mesures pour empêcher l’usure de s’aggraver et, en cas d’usure trop importante, il est nécessaire de traiter les dents touchées.

Poursuivez votre lecture pour en apprendre plus sur l’usure dentaire, ses symptômes, causes et traitements.


Qu’appelle-t-on usure dentaire ?

On appelle “usure dentaire” un amincissement de l’émail des dents sous l’effet de phénomènes mécaniques ou chimiques. L'émail est le revêtement dur et protecteur de la dent, qui protège la dentine sensible en dessous. Lorsque l'émail est usé, la dentine en dessous est exposée, ce qui peut entraîner douleur et sensibilité.

On peut distinguer quatre formes d’usure dentaire :
  • L’attrition, est causée par le frottement des dents ensembles.  Elle est visible sur la surface occlusale des dents (le dessus);
  • L’érosion, est causée par l’acidité de la bouche.  Elle est attribuable à la consommation de substances acides (boissons gazeuses, boissons énergisantes, eau gazeuse, fruits citrins…) ou aux vomissements répétés (boulimie);
  • L’abrasion, est provoquée par le contact mécanique répété entre la dent et un objet (crayon, épingle, brosse-à-dents).  Elle est souvent la conséquence d’un brossage trop agressif;
  • L’abfraction, est causée par un désordre au niveau de l’occlusion et des forces masticatoires. Ce type d’usure est caractérisé par une perte d’émail en forme de coups de hache au collet des dents.


Quels sont les symptômes de l’usure dentaire ?

Les symptômes de l’usure de l’émail dentaire varient en fonction du degré d’avancement de celle-ci. 

Les manifestations physiques de l’usure peuvent notamment inclure :
  • Sensibilité dentaire. Lorsque que l’émail commence à s’éroder, certains aliments sucrés, ainsi que les aliments trop chauds ou trop froids peuvent provoquer une douleur. Plus l’émail sera érodée, plus cette douleur sera intense ;
  • Décoloration. Au fur et à mesure que l'émail s'érode et que la dentine est exposée, les dents peuvent paraître jaunes ;
  • Fissures et éclats. Les bords des dents deviennent plus rugueux, irréguliers et déchiquetés à mesure que l'émail s'érode ;
  • Entailles. Des entailles peuvent apparaître à la surface des dents ;
  • Caries. Lorsque l'émail s'érode, la dent est plus sensible aux caries. Les petites caries peuvent ne causer aucune douleur au début. Mais au fur et à mesure qu’elles se développent et pénètrent la dent, elles peuvent affecter les minuscules fibres nerveuses, provoquant un abcès ou une infection extrêmement douloureux.


Quelles sont les causes possibles de l’usure dentaire ?

L'une des principales causes de l’usure de l'émail est la présence d'acides dans les aliments et les liquides que vous consommez. La salive neutralise constamment l'acide dans votre bouche pour protéger vos dents. Mais si vous mangez trop d'aliments et de boissons acides et que vous ne vous brossez pas les dents correctement, la couche externe de l'émail se dégradera avec le temps.

L'usure ou érosion de l'émail peut être causée par ce que vous mangez, en particulier :
  • Les aliments sucrés, comme la crème glacée, les sirops et le caramel ;
  • Les féculents, comme le pain blanc ;
  • Les aliments acides, comme les pommes, les agrumes, les baies et la rhubarbe ;
  • Les jus de fruits ;
  • Les sodas, qui contiennent généralement de l'acide citrique et de l'acide phosphorique nocifs en plus du sucre ;
  • Une consommation excessive de vitamine C.

D'autres causes d'usure de l'émail peuvent inclure :
  • Le serrement / grincement des dents (bruxisme) ;
  • Un brossage des dents trop agressif ;
  • Les reflux acides chroniques, aussi connus sous le nom de reflux gastro-oesophagiens pathologiques (RGO) ;
  • Un faible débit salivaire, aussi appelé xérostomie, qui est un symptôme de conditions telles que le diabète ;
  • La consommation régulière de certains médicaments, comme les antihistaminiques ou l'aspirine.
  • Les troubles de l'alimentation comme la boulimie, qui perturbe le système digestif et expose les dents à l'acide gastrique


Les complications possibles de l’usure dentaire

Si les causes de l’usure dentaire ne sont pas prises en charge, des problèmes plus graves peuvent survenir, dont :
  • L’atteinte du nerf, ce qui nécessite un traitement de canal ;
  • L’endommagement des gencives et du parodonte, pouvant mener à une gingivite ou à une parodontite ;
  • La perte des dents


Comment peut-on traiter l’usure dentaire ?

Si l’usure est attribuable au phénomène d’attrition, le port d’une orthèse occlusale peut être conseillée afin de mieux contrôler le bruxisme. Un traitement orthodontique visant à corriger l’occlusion peut également être indiqué ;

En cas d’érosion, les habitudes alimentaires devront être modifiées ;

En cas d’abrasion, le remplacement de la brosse-à-dents utilisée par une brosse aux poils ultra souples de même qu’un brossage plus doux sont recommandés.  Il faut également éviter de tenir des objets entre ses dents tel qu’un stylo, un cure-dent, une épingle…;

Si l’usure est trop importante, des restaurations en composite ou des couronnes peuvent être effectuées.


Comment prévenir l’usure dentaire ?

La meilleure façon de traiter l'usure de l'émail dentaire est de l'empêcher de se produire. Même si vos dents présentent déjà un certain niveau d’usure de l’émail, vous pouvez empêcher celle-ci de s'aggraver en prenant soin de vos dents avec une bonne hygiène buccale.

Vous pouvez notamment suivre les quelques conseils suivants :
  • Le premier changement à opérer est la modification des habitudes alimentaires. Cela permet de protéger l’émail des dégradations prématurées. Cela implique donc l’élimination des boissons gazeuses et des acides de son régime alimentaire. S’il on ne peut se résoudre à cette méthode drastique, il est conseillé d’utiliser une paille pour profiter de ces boissons.
  • Le brossage des dents doit être optimal. L’utilisation d’un dentifrice avec du fluor, d’une brosse à dents souple ou bien d’une brosse à dents électrique peuvent y contribuer. Le brossage doit être assez doux.
  • Le brossage ne doit pas se faire immédiatement après la consommation d’aliments acides, mais environ une heure après le repas, 
  • Hormis les aliments acides, on peut également consommer de façon régulière des aliments riches en calcium comme les produits laitiers.

L’usure dentaire, bien que fréquente, peut avoir des conséquences importantes sur la santé bucco-dentaire. Elle peut également trouver sa cause dans le développement d’affections plus graves. Aussi, si vous présentez certains des symptômes décrits dans cette fiche, n’hésitez pas à en parler à votre dentiste. Plus ce type problème est pris tôt, plus le risque de complications est limité. Seul votre dentiste est capable d’en définir la cause et donc de vous prescrire un traitement adapté.