L’assistant(e) dentaire : un élément clé du cabinet



L’assistant(e) dentaire est un professionnel qui peut travailler dans un cabinet dentaire d’omnipratique ou au sein d'un cabinet spécialisé en orthodontie, implantologie, parodontologie, endodontie ou bien en odontologie pédiatrique. Il/Elle peut exercer son activité au sein d'un cabinet privé pour le compte d'un praticien en exercice libéral, en cabinet de groupe (SCM, SCP), dans un centre hospitalier, ou bien dans un centre dentaire privé ou mutualiste. 

Conformément à la convention collective nationale des cabinets dentaires, l’assistant(e) dentaire a pour fonction principale d’assister le chirurgien-dentiste en cours de soin et d'assurer l'hygiène et l'asepsie du cabinet.

Les assistant(e)s dentaires augmentent considérablement l'efficacité du dentiste dans la prestation de soins bucco-dentaires de qualité et sont des membres précieux de l'équipe de soins dentaires. Les fonctions d'assistant(e) dentaire sont parmi les plus complètes et les plus variées du cabinet dentaire. 

Poursuivez votre lecture pour en apprendre plus sur le rôle de ce membre indispensable de votre équipe bucco-dentaire.

Détail des fonctions techniques d’un(e) assistant(e) dentaire qualifié 

L'assistant(e) dentaire qualifié(e) est chargé(e) d'assurer l'accueil des patients et d'assister au fauteuil le praticien et d'assurer les opérations annexes liées à ces fonctions.
A ce titre, il, ou elle : 
  • décontamine, nettoie, stérilise et range le matériel  ;
  • prépare tous les matériaux employés en art dentaire  ;
  • connaît l'indication et l'emploi des instruments nécessaires aux divers actes opératoires  ;
  • développe, identifie et classe les clichés radios  ;
  • assure la liaison avec les laboratoires de prothèse, rédige notamment les fiches de travail, expédie et réceptionne les travaux  ;
  • collabore à l'éducation des patients en matière d'hygiène bucco-dentaire ;
  • peut, à partir des empreintes effectuées par le praticien, préparer (à l'exclusion de tous travaux prothétiques) les moulages d'étude et de travail  ;
  • peut, à partir des points anatomiques déterminés par le praticien, effectuer les tracés céphalométriques dont l'analyse appartient au seul praticien  ;
  • sous la surveillance, et après l'intervention du praticien, prépare les auxiliaires extra buccaux, en montre l'utilisation aux patients et contrôle, en outre, leur coopération.


Les prérogatives administratives d’un assistant(e) dentaire

L’assistant dentaire est généralement amené à assurer des tâches très courantes de secrétariat au sein du cabinet. 

Les tâches courantes de secrétariat qui peuvent être exercées par un assistant(e) dentaire sont multiples. Il peut notamment s’agir de :
  • rédiger les devis, les feuilles de soins et les notes d’honoraires dues par les patients ;
  • assurer les encaissements et enregistrer les paiements ; 
  • assurer la liaison avec les divers organismes sociaux et avec tout correspondant du cabinet ;
  • assurer les relances ;
  • coordonner la liaison avec les laboratoires de prothèse ;
  • gérer le stock de petit matériel et de produits consommables et assurer leur traçabilité ;
  • assurer les commandes écrites de fournitures et leur suivi.


Rôle de l’assistant(e) dentaire dans la gestion de la relation au patient

Au-delà des tâches techniques et administratives, l’assistant(e) joue également un rôle déterminant, central, dans la relation avec le patient. 
Sans avoir vocation à se substituer au médecin dans la relation de confiance que celui-ci noue avec son patient, l’assistant(e) dentaire doit néanmoins contribuer au bien être de celui-ci. Dans cette perspective, son rôle s’articule autour de 3 axes principaux :
  • accueillir ;
  • rassurer ;
  • informer.

Accueillir 

Au téléphone ou au cabinet, la première personne avec laquelle le patient entre en relation est l’assistant(e) dentaire et celui-ci devient donc, en quelques sortes, la vitrine du cabinet. Son rôle est de fait primordial et son accueil doit être soigné, personnalisé, chaleureux et souriant. Le sens de l’humour, la joie de vivre, sont des atouts indispensables pour un(e) assistant(e) dentaire et les patients y sont d’autant plus sensibles qu’ils viennent souvent à contrecoeur au cabinet.

Rassurer

Une fois l'accueil réalisé, le rôle de l’assistant(e) dentaire va consister à rassurer le patient sur la prise en charge de la douleur, la qualité des soins prodigués, les compétences de l’équipe soignante. L’attitude de l’assistant(e) dentaire face au stress ressenti par certains patients est fondamentale. Il est nécessaire pour l’assistant(e) dentaire d’être à l’écoute, de prendre le temps de discuter avec le patient afin de le détendre, de l’apaiser avant la séance de soins.

Rassurer le patient ne s’arrête pas aux aspects cliniques et c’est souvent à l’assistant(e) qu’il revient de rassurer le patient sur les aspects financiers des soins, voire de proposer des facilités de paiement.

Informer

D’une manière générale, le patient se sent plus à l’aise auprès de l’assistant(e) pour aborder certains sujets et demander des précisions.

Une situation fréquente est celle du patient qui n’a pas bien compris son plan de traitement et n’a pas osé le dire au chirurgien-dentiste. Là encore, c’est l’assistant(e) qui doit intervenir avec tact, patience et pédagogie pour renseigner le patient le plus précisément possible en concertation avec le praticien.

Devis, prises en charge auprès des organismes d’assurance maladie et des mutuelles, planification des rendez vous, conseils pré ou post opératoires, etc., sur tous ces sujets l’assistant(e) dentaire est un élément clé pour renseigner, expliquer, rendre l’information simple et accessible, et surtout devenir une interlocuteur privilégié auprès des patients.

Vous savez désormais tout sur l’assistant(e) dentaire et son rôle. Lors de votre prochaine visite au cabinet dentaire, n’hésitez pas à le solliciter ou à prendre le temps de discuter avec elle ou lui pour en apprendre davantage sur son métier.