Bruxisme : Causes, conséquences et traitements



Environ 8-10% de la population est touchée par le bruxisme, plus communément appelé grincement de dents. Cependant, le grincement des dents n'est pas le seul symptôme du bruxisme, celui-ci est aussi souvent associé au serrement de la mâchoire.

Grâce à notre fiche pédagogique, apprenez à identifier et prévenir le bruxisme et ses effets. 

Les typologies de bruxisme et leurs symptômes

Le bruxisme se divise en deux types différents : 
  • Le bruxisme du sommeil se caractérise par des personnes qui grincent des dents la nuit et/ou contractent la mâchoire ;
  • Le bruxisme du réveil se caractérise par l'absence de grincement des dents, mais le serrage et les mouvements latéraux involontaires de la mâchoire sont toujours présents.

Quelle que soit sa typologie, les résultats d'un grincement de dents continu et d'un bruxisme peuvent inclure :
  • Douleur à la mâchoire, inconfort et mouvement réduit
  • Dents usées et endommagées
  • Dents cassées 
  • Maux de tête
  • Maux d'oreilles

Comme le grincement se produit souvent pendant le sommeil, la plupart des gens ne savent pas qu'ils grincent des dents. Cependant, un mal de tête ennuyeux et constant ou une mâchoire douloureuse au réveil est un symptôme révélateur du bruxisme. Souvent, les gens apprennent qu'ils grincent des dents par l'être cher qui entend le grincement la nuit.

Bien que n'importe qui puisse être affecté par la maladie, elle est beaucoup plus fréquente entre le milieu de la vingtaine et le milieu de la quarantaine.

Quelles sont les causes du grincement des dents ? 

Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles les gens grincent des dents, mais l'une des principales causes est le stress et l'anxiété. C'est peut-être la raison pour laquelle ce sont les jeunes adultes et les personnes d'âge moyen qui sont les plus touchés.

L'apnée obstructive du sommeil peut être une autre cause de bruxisme. Le bruxisme du sommeil survient souvent pendant les épisodes de sommeil profond et plus particulièrement lors d'éveils ou de stimuli ; il peut donc indiquer un trouble du sommeil. Encore une fois, l'un des principaux symptômes est le grincement des dents pendant le sommeil.

Enfin, la médication, la consommation de drogues à des fins récréatives ou un état pathologique sous-jacent peuvent être des causes de bruxisme. Certains antidépresseurs, ainsi que des drogues comme la cocaïne et l'ecstasy, peuvent provoquer le grincement des dents pendant le sommeil et l'éveil. La maladie de Parkinson, la dépression et les troubles anxieux peuvent également y contribuer.

Quels traitements pour le serrement des dents ou bruxisme ?

Il n'existe pas de remèdes spécifiques pour arrêter le grincement des dents, car il s'agit souvent d'un signe d'une autre condition, cependant, il existe des moyens de réduire ou du moins de gérer le bruxisme. Sa prise en charge doit notamment permettre de limiter ou réparer ses conséquences délétères sur les dents et la mâchoire.

Les protège-dents ou les attelles peuvent être un moyen efficace de gérer le grincement des dents et le bruxisme. Bien qu'ils ne s'attaquent pas aux causes, ils gèrent les effets et réduisent les dommages aux dents. 

Si l'on croit que le stress, l'anxiété ou la dépression peuvent être la cause du grincement de dents, les méthodes traditionnelles comme la thérapie cognitivo-comportementale peuvent être efficaces.

Enfin, comme dans bien des cas, le simple fait d'être en aussi bonne santé que possible peut réduire ou minimiser le bruxisme. Par exemple, cesser de fumer et/ou réduire sa consommation d'alcool peuvent aider.

Le grincement des dents chez l’enfant

Le problème du grincement des dents ne se limite pas aux adultes. Environ 15 à 33 % des enfants grincent des dents. Les enfants qui grincent des dents ont tendance à le faire à deux moments de pointe - lorsque leurs dents de lait émergent et lorsque leurs dents permanentes entrent en jeu. La plupart des enfants perdent l'habitude de grincer des dents une fois que ces deux séries de dents sont arrivées plus complètement.

Le plus souvent, les enfants grincent des dents pendant le sommeil plutôt qu'au réveil. Personne ne sait exactement pourquoi les enfants grincent des dents, mais il faut tenir compte de l'alignement inadéquat des dents ou du contact irrégulier entre les dents supérieures et inférieures, des maladies et d'autres problèmes médicaux (comme les carences nutritionnelles, les oxyures, les allergies, les troubles endocriniens), ainsi que des facteurs psychologiques comme l'anxiété et le stress.

Le grincement/frottement des dents de lait entraîne rarement des problèmes. Cependant, il peut causer des douleurs à la mâchoire, des maux de tête, une usure des dents et des troubles de l'articulation temporomandibulaire (cf. fiche sur les troubles de l'articulation temporomandibulaire). Consultez votre dentiste si les dents de votre enfant semblent usées ou si votre enfant se plaint de sensibilité ou de douleur dentaire.

Voici quelques conseils spécifiques pour aider un enfant à cesser de grincer des dents :
  • Diminuez le stress de votre enfant, surtout juste avant le coucher ;
  • Essayez des exercices de massage et d'étirement pour détendre les muscles ;
  • Assurez-vous que l'alimentation de votre enfant contient beaucoup d'eau. La déshydratation peut être liée au grincement des dents.

Demandez à votre dentiste de surveiller les dents de votre enfant s'il a tendance à grincer des dents. Aucune intervention n'est habituellement nécessaire chez les jeunes enfants. Cependant, les enfants plus âgés peuvent avoir besoin de couronnes temporaires ou d'autres méthodes, comme une protection de nuit, pour empêcher le bruxisme.

Seul un dentiste peut confirmer que vous souffrez de bruxisme. Si vous ou votre entourage notez des grincements de vos dents pendant la nuit ou des sensations anormales dans la mâchoire au réveil, ne tardez pas à prendre rendez-vous avec votre dentiste.