Les urgences liées aux douleurs dentaires



Particulièrement désagréables, les douleurs dentaires se caractérisent par une compression de la pulpe dentaire. Cet état survient généralement lors d’un état inflammatoire ou infectieux. En effet, la pulpe de la dent concentre un grand nombre de vaisseaux sanguins et de nerfs. Au moment de la douleur, il se produit un phénomène de vasodilatation. Le sang afflue et vient comprimer les nerfs, qui envoient un signal immédiat au cerveau. La douleur s’installe alors de manière plus ou moins intense et durable.

Douleur dentaire : de quoi s’agit-il ?

Lors de l’apparition de la douleur dentaire, il est capital de déterminer l’origine du mal. En effet, il existe une multitude de causes qui peuvent expliquer une sensibilité dentaire. En fonction de l’origine, vous pourrez déterminer la nécessité d’une consultation en urgence. Par ailleurs, certains réflexes sont à mettre en place pour enrayer la propagation de la douleur. En cas de douleurs, il est important d’être à l’écoute de vos sensations. En effet, vous pourrez déterminer la localisation, l’intensité, ou la fréquence de la douleur.

Identifier la douleur avant d’agir :

Il existe en effet une gradation dans les douleurs dentaires. Si vous ressentez une sensibilité occasionnelle, que la douleur est en lien avec la poussée d’une dent de sagesse ou que vos gencives s’irritent lors du brossage, il n’y a pas lieu de vous inquiéter. Ces manifestations sont gênantes, mais ne vous entravent pas dans vos tâches quotidiennes. Par conséquent, vous pouvez établir une simple visite préventive annuelle pour vous rassurer.

Certaines douleurs sont particulièrement désagréables. Si elles durent, elles nécessitent une consultation rapide chez votre praticien habituel. Il ne s’agit généralement pas de cas d’urgence, mais une visite chez un professionnel de santé est vivement recommandée. C’est le cas si vous ressentez :
  • Un mal de dents lancinant qui s’aggrave avec la mastication
  • Une sensibilité des dents au chaud et au froid
  • Une douleur en lien avec un choc reçu (attention toutefois aux fractures, qui constitue une urgence majeure).

Certaines situations n’autorisent aucun délai dans la consultation d’un praticien. Si nous ne pouvons pas encore parler d’urgence, il est préférable de solliciter un professionnel de santé dans la journée. C’est le cas lorsque :
  • La douleur devient intolérable
  • Elle s’amplifie lors de vos mouvements
  • La douleur est constante
  • Vous présentez des difficultés à vous nourrir
  • Votre dent subit un traumatisme majeur (dent expulsée, fracturée, mobile)
  • Vous saignez abondamment d’une dent ou des lèvres.

Les cas d'urgence à ne pas négliger :

Les situations d’urgence dentaire sont souvent les mêmes. Si vous présentez ces différents signes, appelez immédiatement le service d’aide médical pour vous venir en aide.
  • Votre douleur dentaire est associée à de la fièvre
  • Vous avez subi un choc violent sur la dent (avec perte de connaissance et vomissement)
  • Vous rencontrez des difficultés à déglutir et respirer correctement
  • Votre visage est gonflé
  • La peau de la zone douloureuse est rouge et enflammée

Prévenir la douleur dentaire :

Nous l’avons vu, la douleur dentaire peut avoir de multiples origines. Certains gestes préventifs peuvent vous aider à garder une bouche saine durablement. Privilégiez toujours une alimentation saine et diversifiée. Évitez au maximum les aliments trop durs, trop chauds ou trop froids.

Les aliments sucrés et acides sont à consommer avec parcimonie. Par ailleurs, privilégiez une bonne hygiène bucco-dentaire. Pensez à consulter votre praticien une fois par an et nettoyez vos dents avec une brosse souple. L’utilisation de bossette ou de fil dentaire peut optimiser le nettoyage.

Douleurs dentaires : étude de cas courant

Dents Sensibles (chaud/froid)
Description et symptômes :
L’hypersensibilité dentaire est un phénomène courant qui concerne environ 20 % des adultes. La douleur se manifeste lors de situations spécifiques :
  • au contact d’un aliment chaud (café, thé, etc..)
  • au contact d’un aliment froid (glace, etc.)
  • au contact d’un aliment sucré (chocolat, etc.)
  • au contact d’un aliment acide (bonbons, etc.)
  • lors du brossage des dents

Une sensibilité au chaud et au froid implique généralement un des quatre tissus de la dent : la dentine. Ce dernier est protégé par l’émail de la dent et la gencive. Toutefois, certaines atteintes de la dent expliquent l’apparition des douleurs :
  • un détartrage forcé
  • une gingivite
  • un dentifrice trop abrasif
  • une alimentation acide
  • le bruxisme (grincement des dents pendant le sommeil)
  • une dent ébréchée

Traitement d’urgence préconisé :
Une hypersensibilité au chaud et au froid est souvent le signe annonciateur d’une carie. Une carie mal soignée peut entraîner des douleurs importantes, une pulpite voire un abcès dans les cas les plus graves. Pour écarter toute hypothèse, il est conseillé de prendre un rendez-vous chez un praticien de santé. Ce dernier pourra poser un diagnostic précis (carie, maladie parodontale, déminéralisation de l’email…) et envisager un traitement adapté.

Dent douloureuse à la pression
Description et symptômes :
Ce type de douleur se manifeste par une gêne désagréable lorsque les dents rentrent en contact. Décrite comme une douleur sourde, celle-ci intervient essentiellement lors de la mastication. Une douleur à la pression est un phénomène courant qui trouve son origine dans différentes causes :
  • Une infection au niveau des dents
  • Une maladie parodontale
  • Le port d’un appareil dentaire
  • La présence d’une dent accidentée (lésée, fracturée, etc.)

Traitement d’urgence préconisé :
L’infection intervient lorsqu’un aliment s’est coincé entre deux dents, ou qu’il s’est logé dans un vide lié à la perte d’un plombage. Une infection des dents peut cacher cependant d’autres causes. N’hésitez pas à consulter votre praticien afin de procéder à une désinfection. Il pourra ainsi traiter la dent et prescrire un antibiotique s’il le juge nécessaire.

La présence d’une maladie parodontale peut aussi entraîner de forte douleur. Dans ce cas, il est nécessaire d’écarter avec votre praticien la présence d’une gingivite ou d’une parodontite. Il s’agit d’une pathologie relativement urgente dans sa forme avancée. En effet, cette maladie évolutive s’attaque aux tissus de soutien des dents. Elle entraîne une stagnation des bactéries responsables de l’inflammation.

Il se peut que la douleur soit aussi liée à un choc reçu sur une dent. En cas de fracture, une consultation en urgence est aussi préconisée.