Le bridge complet sur implants



Lorsqu'il nous manque une ou plusieurs dents, de multiples options s'offrent à nous pour les remplacer. La pose d'un bridge complet sur implants est une technique moderne utilisée par les dentistes ; elle fait l'objet de cet article.

Quand est-il pertinent de recourir à un bridge complet sur implant et quelles sont ses contre-indications ?

Rappelons d'abord la différence entre un bridge et un implant, qui sont deux soins dentaires proposés à des personnes à qui il manque une ou plusieurs dents.

Le bridge est une prothèse dentaire fixe qui permet de remplacer une dent. Il ne peut pas s'enlever au quotidien, il reste en place une fois posé. Il est fixé en bouche à l'aide des autres dents restant qui lui servent de point d'appui, il forme alors une sorte de pont.

L'implant est un autre dispositif utilisé pour remplacer une dent, mais il remplace uniquement la partie non visible de la dent, la racine. Il nécessite qu'on ajoute une prothèse dentaire au-dessus de lui pour réellement se substituer à une dent.

Qu'est-ce qu'un bridge complet sur implant ?

Le nom de ce soin prothétique montre en quoi il consiste : un bridge nécessitant des dents pour prendre appui sur quelque chose, il est parfois nécessaire de mettre en place un ou plusieurs implants pour servir de point d'appui au bridge. C'est dans ce cas que votre chirurgien-dentiste recourt au bridge complet sur implant.

Les contre-indications du bridge complet sur implant sont :
  • des maladies à un stade avancé du parodonte (le traitement risquerait de ne pas fonctionner car la gencive est trop abimée) ;
  • un état de santé général trop mauvais (maladie du système immunitaire ou cardio-vasculaire, etc.), ou des pratiques néfastes pour une bonne hygiène bucco-dentaire (consommation de tabac notamment).

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce traitement prothétique ?

Il existe différents supports pour faire tenir une prothèse dentaire en cas d'absence de racine naturelle, ou présence de racine naturelle trop altérée : la couronne, l'implant ou le bridge.

Le principal avantage du bridge sur implant est qu'il permet au patient d'avoir un ou plusieurs nouvelles dents même en cas d'édentation complète. C'est d'ailleurs la seule solution non amovible s'il ne vous reste plus aucune dent, car le bridge classique ne pourra plus venir prendre appui sur des dents. Lorsque l'intervention est un succès, la personne retrouve toutes ses capacités de mastication ainsi qu'un sourire esthétique. Le retentissement peut être aussi positif sur son état général puisqu'elle mange mieux et se sent mieux.

Son principal inconvénient est qu'il reste très onéreux. Il faut compter plusieurs milliers d'euros pour l'ensemble des interventions nécessaires et pour l'achat du matériel installé en bouche. Les complémentaires santé prennent cependant de plus en plus en charge une partie de ces soins. Par ailleurs, les risques de rejet, c'est-à-dire d'échec de la pose, sont très rares, bien qu'ils existent tout de même.

Comment se déroule un traitement par bridge complet sur implants ?

Ce traitement d'implantologie aura lieu au cours de plusieurs rendez-vous chez votre chirurgien dentiste. Il s'étalera généralement sur plusieurs mois, et il faudra compter entre 3 et 6 rendez-vous, ces chiffres pouvant fluctuer selon le nombre de dents à remplacer.

Il faudra d'abord réaliser un bilan complet bucco-dentaire. Il permet d'être sûr que le bridge complet sur implants est la meilleure technique de réhabilitation dentaire dans votre cas. Un examen clinique et des radios sont réalisées, la date de la première intervention est programmée.

La première étape consiste en la pose d'un ou plusieurs implants dentaires. Elle est réalisée sous anesthésie locale et se déroule au cabinet de votre chirurgien-dentiste. Selon les cas, vous repartez de ce premier rendez-vous seulement avec des implants, ou avec des implants et un bridge provisoire au-dessus d'eux. Plusieurs implants vont en général être posés, à des endroits stratégiques pour servir de pilier au futur bridge.

Dans tous les cas, au moins une seconde intervention sera programmée pour poser des bridges définitifs. Un délais de plusieurs mois doit s'écouler afin que les implants soient bien intégrés dans l'os de votre mâchoire. Ce temps de cicatrisation et d'intégration est indispensable car c'est lui qui garantit la réussite dans le temps de l'intervention. En moyenne, il faut compter 4 mois entre la pose et des implants et la pose du bridge définitif.

Le bridge qui est posé peut être en céramique ou en métal.

Que faut-il faire pour prendre soin de cette nouvelle prothèse ?

Comme après chaque technique de réhabilitation dentaire, un soin rigoureux et constant des dents et plus généralement de la bouche est nécessaire. Cela passe notamment par un brossage doux, régulier et pluri-quotidien ; l'utilisation de fil dentaire et de brossettes inter-dentaires ; la non-consommation de tabac ; l'évitement des en-cas et grignotages. Il n'y a cependant pas de précaution spécifique à porter à la prothèse (bridge et implant) directement. Il s'agit plutôt d'adopter ou de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire générale.

Concernant les quelques jours suivant chacune des interventions chirurgicales, des soins spécifiques sont à adopter en fonction des recommandations personnalisées de votre chirurgien-dentiste. Il vous prescrira sans doute des bains de bouche durant quelques semaines. Il vous recommandera de recourir à une alimentation facile à mâcher dans les premiers jours suivant l'intervention. Il vous informera des signes à surveiller pour être sûr que l'opération est un succès.

Le bridge complet sur implant est le traitement de premier choix pour toute personne édentée qui souhaite se donner toutes les chances pour retrouver une dentition très fonctionnelle et esthétique. Il reste cependant un traitement coûteux et d'autres techniques de réhabilitation dentaire peuvent vous être proposées, via des prothèses dentaires amovibles (dentiers). N'hésitez pas à cet effet à questionner votre chirurgien-dentiste qui saura vous guider dans les différentes techniques de réhabilitation dentaires issues ou non de l'implantologie.