Les soins orthodontiques pour adultes



Description des soins orthodontiques

L'orthodontie, spécialité de la médecine dentaire dédiée à la prévention et à la correction des anomalies de la dentition (alignement et positionnement) ainsi que des mâchoires, existe à des fins fonctionnelles et esthétiques. Pour l'adulte, les soins liés à cette pratique sont variés et adaptés aux souhaits et aux besoins du patient. Dans un premier temps, ce dernier peut faire le choix de la pose d'un appareil dentaire classique au cabinet dentaire. Cet appareil sera placé sur la face extérieure de la dentition et est composé de broches reliées entre elles par un fil en métal. Certains appareils sont composés de bagues en céramique qui imite la couleur des dents et seul le fil métallique reste visible.

Pour les patients et patientes hésitant à entamer des soins dentaires, il existe d'autres traitements tout à fait discrets, comme les bagues internes, appelées bagues linguales, qui sont déposées sur la face interne des dents. La dentition du patient doit être de bonne hauteur afin que cette intervention soit possible. Le traitement Invisalign quant à lui est une technique indolore qui consiste en la pose de gouttières amovibles confortables réalisées sur mesure, portées environ 20 h sur 24 par le patient et changées tous les 15 jours. Elles doivent être enlevées lors des repas, nettoyées à l'eau claire et le patient doit également veiller à se brosser les dents avec soin avant de les mettre à nouveau. Ces diverses méthodes sont cependant préconisées selon un certain nombre de paramètres par le dentiste et ne sont pas éligibles à tous les patients.

Qui sont les patients concernés et dans quels cas les soins sont prescrits ?

Il faut savoir que pour tout futur traitement, la dentition et l'hygiène dentaire doivent être examinés. Les caries et le tartre devront être retirés et, en cas de maladie parodontale, un nettoyage sera à prescrire. Les couronnes et implants ne sont, quant à eux, pas un frein aux traitements orthodontiques. Les appareils dentaires classiques ou autrement dit "bagues", peuvent être posés sur pratiquement tout type de patient, quel que soit l'âge. Moins onéreux mais également moins discrets, ils restent cependant le traitement le plus efficace parmi les soins orthodontiques pour corriger l'orientation des dents.

Les bagues linguales, plus chères mais plus discrètes puisqu'elles sont posées du côté de la langue, représentent la solution la plus discrète et esthétique. Elles raviront donc les patients hésitant à sauter le pas. Ce traitement a une durée de vie plus longue qu'un appareil dentaire et ne peut être posé que si la hauteur de la dentition du patient le permet. Une vérification doit donc être faite par le praticien. Pour les gouttières transparentes amovibles, prescrites si le patient s'attache davantage au côté confort, le chirurgien-dentiste doit s'assurer une nouvelle fois de son éligibilité. Ce traitement nécessite une rigueur de la part du patient puisque ces gouttières doivent être portées autant que possible. Rarement recommandées aux adolescents, elles seront parfaitement adaptées aux adultes.

S'ils sont tous adaptés à l'adulte sous réserve d'un examen complet de la part du praticien, ces traitements différents disposent tous d'un procédé similaire.

Quel est le déroulement d'un soin orthodontique ?

Afin d'entamer un quelconque traitement, une visite au cabinet dentaire doit être faite pour examiner la mâchoire du patient et connaître son besoin. Des radiographies et photographies peuvent être faites, la prise d'empreinte (ou moulage), le remplissage d'un questionnaire, ainsi que parfois, des examens complémentaires auprès de la clinique ou d'un laboratoire externe. Ainsi, les mouvements dentaires à effectuer sur le patient sont identifiés. La pose du soin peut être faite directement au cabinet dentaire ou dans une clinique spécialisé.
Le patient, allongé sur un fauteuil, est susceptible de se voir administrer une anesthésie de contact, locale ou plus rarement générale pour assurer son confort et sa détente lors du soin. Ces anesthésies représentent un réel soulagement pour le patient comme pour le chirurgien et permettent une intervention sans la moindre douleur. À savoir que la pose peut être longue et durer plusieurs heures, selon le type de soin orthodontique à appliquer. La durée du soin dentaire peut quant à elle varier : les bagues et appareils peuvent être portés sur un minimum de 12 mois comme s'étaler sur une durée de 18 à 24 mois. Aussi, des visites fréquentes et mensuelles au cabinet dentaire sont à planifier quel que soit le traitement choisi. Tout dépendra des mouvements à effectuer sur la dentition, de l'âge du patient, de son ossature, de l'objectif du traitement et surtout du traitement orthodontique choisi. Chaque traitement possède sa propre complexité et nécessite d'un suivi de la part du dentiste.

Conseils et recommandations après un soin orthodontique.

Une fois la pose effectuée, le patient doit se tenir à plusieurs règles d'hygiène et doit prendre de bonnes habitudes, selon le traitement choisi. Certains fruits ne peuvent être consommés de la même façon qu'avant la pose, car ils sont susceptibles de se coincer. Certains aliments jugés trop collants doivent être supprimés du quotidien, afin d'éviter que l'appareil soit endommagé. Des gestes primordiaux tels que le brossage des dents, le fait d’enlever l'appareil lors des repas si celui-ci le nécessite, le porter le plus souvent possible s'il s'agit d'un amovible, doivent être appliqués au quotidien et ce, jusqu'à l'arrêt total du soin dentaire.
Après le soin, une bonne hygiène bucco-dentaire est fortement recommandée : un brossage fréquent, des bains de bouche ainsi qu'une alimentation saine sont des éléments clés. Le patient doit également effectuer un suivi plus ou moins long auprès du chirurgien-dentiste afin de s'assurer de l'efficacité du traitement apporté. Ce suivi peut être espacé de plusieurs semaines ou mois et parfois s'étendre sur une année.

Informations complémentaires.

Les soins orthodontiques pour adultes, dont les prix varient considérablement, ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale et il est important pour le patient de consulter sa mutuelle avant le début d'un quelconque traitement, afin d'optimiser au mieux sa prise en charge.