Enfants, caries et conseils alimentaires



L'ondotologie pédiatrique est une discipline dédiée aux soins dentaires des enfants. Depuis les années 1990, on assiste à une recrudescence des cas de caries en France. Et pour cause. On associe ce phénomène au « syndrome du biberon ».
Pour limiter les réveils nocturnes, certains parents donnent à leur enfant une boisson enrichie en sucre, comme du lait, du sirop ou du jus de fruits. Sans nettoyage des dents, le sucre stagne dans la cavité buccale et attaque l’émail des dents. Vous souhaitez prévenir le risque de carie chez votre enfant ? Nos experts font le point pour vous sur la question.

Carie chez l’enfant : quelles sont les causes ?

Dès l’apparition des premières dents, les enfants peuvent être la cible de caries. En effet, l’enfance est une période délicate qui mérite une vigilance particulière. Un enfant est particulièrement sensible à l’alimentation sucrée.
Dans le même temps, il est encore peu concerné par les enjeux d’une bonne hygiène dentaire. L’émail d’un enfant est plus fragile que celui des adultes. C’est pourquoi la plaque dentaire s’y installe avec beaucoup de facilité.

Loin d’être une fatalité, les caries peuvent être maîtrisées par des gestes simples. Dès les plus jeunes âges, les parents doivent limiter leur consommation de sucre. L’enfant doit adopter une hygiène bucco-dentaire impeccable avec des visites régulières chez un praticien.

Limiter l’apport de sucre au quotidien :

On le sait, les caries dentaires sont particulièrement friandes en sucres issus de notre alimentation. Sans surveillance, un enfant peut avoir une alimentation déséquilibrée et trop riche en sucre.
Un excès de bonbon ou de soda entraîne une déminéralisation rapide de l’émail. Les bactéries responsables des caries transforment instantanément les sucres en acide. Si ces attaques sont fréquentes, il se forme dans la dent une cavité plus ou moins profonde.
C’est l’acide qui commence à dissoudre le calcium qui protège la dent. L’enjeu est d’instaurer un régime varié et pauvre en sucre. Par conséquent, un enfant doit être sensibilisé très tôt aux effets délétères du grignotage. Dans de rares cas, des facteurs génétiques peuvent également encourager l’apparition des caries.

Adapter l’alimentation chez l’enfant :

La prévention des caries commence dès le plus jeune âge par l’alimentation. L’enjeu est de limiter un maximum les apports sucrés au quotidien. Or, la plupart des goûters industriels sont enrichis en sucres raffinés néfastes pour la santé.
Vous pouvez privilégier des en-cas sains, comme des fruits frais ou certaines oléagineuses (portions de noix, amandes, noisette, etc.). D’autres collations non sucrées, comme les fromages, les yaourts ou les légumes sont vivement conseillés.

Dans le cas d’un jus de fruits, n’hésitez pas à le couper avec de l’eau pour réduire sa teneur en sucre. Notons que l’alimentation du bébé est souvent déterminante dans l’apparition des caries. Certains gestes sont à bannir comme :
  • Abreuver l’enfant de boissons sucré (sur la tétine ou dans le biberon par exemple)
  • L’allaiter la nuit sans nettoyage préalable des dents
  • Lui donner des goûters industriels riches en sucre raffiné
  • Oublier d’entretenir régulièrement les dents de son enfant

Effectuer un brossage des dents efficaces :

Pour limiter le développement de la plaque dentaire, effectuer un brossage régulier est aussi essentiel. En effet, la plaque dentaire génère un grand nombre de bactéries. Les praticiens de santé conseillent deux à trois brossages journaliers, d’une durée de deux minutes minimum.

Le brossage s’effectue dès les premiers jours de l’enfant. En l’absence de dent, il est recommandé de masser délicatement la gencive à l’aide d’une compresse humidifiée. Pour nettoyer les premières dents, une brosse à dents spéciale à poil doux est recommandée.

Vers l’âge de 3 ans, l’enfant est en mesure de se brosser les dents tout seul. Cependant, la surveillance d’un adulte est indispensable pour vérifier l'efficacité du brossage. On définit l’autonomie du brossage davantage autour des 7 ou 8 ans. Notons qu’il est primordial d’utiliser un dentifrice fluoré pour renforcer l’émail des dents.


Prévenir et soigner une carie chez l’enfant :

Consulter un praticien régulièrement :

À l’instar des adultes, les enfants doivent être surveillés régulièrement par un praticien de santé. Une visite annuelle permet en effet de prévenir la présence de tartre ou de caries. En cas de douleurs, l’adulte doit prendre rendez-vous chez un professionnel de santé dans les meilleurs délais.

À l’aide d’une sonde dentaire, le praticien pourra ainsi déterminer l’origine de la douleur. En cas de doute, une radiographie est aussi réalisée. Pour soigner une carie, le praticien comble la cavité de la dent malade. Une résine est aussi placée sur les endroits peu accessibles avec à une brosse à dents.

Carie : comment identifier les signes :

Notons qu’un enfant bénéficie d’une consultation gratuite tous les 3 ans dès l’âge de 6 ans. L’adulte doit toujours être vigilant quant aux changements constatés dans la bouche de l’enfant. Une consultation dans les meilleurs délais est bénéfique si :
  • Votre enfant se plaint de douleurs dentaires
  • Une coloration dentaire apparaît soudainement (jaune, brune noire, etc.)
  • Vous constatez une mauvaise haleine chez votre enfant

Soigner une carie : les techniques proposées :

Un praticien adapte ses soins à l’importance de la carie. Si elle est peu profonde, il peut reminéraliser l’émail à l’aide d’un vernis riche en fluor. Si la carie touche la dentine, la pose d’un amalgame est nécessaire pour obstruer la cavité.

Lorsque la pulpe est atteinte, la dent nécessite une dévitalisation. Cependant de plus en plus de praticiens effectuent un coiffage pulpaire (cicatrisation) afin de préserver la pulpe. Notons qu’une carie sur une dent de lait nécessite les mêmes soins que pour une dent définitive.

En effet, il est primordial de limiter les douleurs et les risques d’infections. Notons qu'une dent de lait mal soigné a un impact sur le germe de la dent définitive.

En conclusion, une bonne hygiène bucco-dentaire est primordiale chez l’enfant. En cas de difficulté majeure, l’ondotologie pédiatrique permet d’assurer les soins dentaires complexes chez les plus petits. Il s’agit d’une approche globale, prenant en compte l’enfant sur un plan technique et psychologique. 
La prévention concerne les parents qui peuvent mettre en pratique des gestes simples au quotidien. Limiter l’alimentation sucrée et veiller à un brossage des dents efficace est une première étape. Ces dernières n’excluent cependant pas une visite régulière chez votre praticien de santé.